Quatre techniques pour apprendre à parler en public

4

Dans la vie de tous les jours, nous sommes emmenés à prendre la parole en public. Alors que certaines personnes s’en sortent aisément à cet exercice et arrivent à facilement exprimer leurs idées, d’autres ont un peu plus de mal. Avoir du mal à parler en public est dû à de nombreux facteurs, notamment la timidité ou la peur du rejet. Dans tous les cas, il existe des solutions qui peuvent vous aider à combattre cette peur. Nous vous donnons ici, 4 techniques pour combattre votre peur de parler en public.

Passer par l’autohypnose

Voici une liste des symptômes que vous pourrez ressentir, lorsque vous souffrez de la peur de prendre la parole en public :

A lire aussi : Tout savoir sur la luxopuncture

  • la panique ;
  • les tremblements de jambes ;
  • la nausée ;
  • l’augmentation de votre rythme cardiaque.

Ces symptômes surviennent indépendamment de votre volonté. C’est donc l’inconscient qui s’occupe de la gestion de ce mécanisme. C’est pour cette raison que l’hypnose peut être une solution efficace pour combattre cette angoisse. Il s’agira de travailler à trouver l’origine de votre peur de parler en public. Une fois que le problème sera détecté, vous pourrez vous entrainer à toujours rester calme, quel que soit l’interlocuteur que vous avez en face de vous. Vous pourrez d’ailleurs en savoir plus sur Emotions-Detox.fr

Faire des lectures à haute voix

Lire à haute voix vous permettra entre autres d’avoir l’habitude de parler fort, chose importante lorsqu’il s’agit de parler devant du monde. Même étant seul, vous pouvez faire des lectures à haute voix. Vous n’aurez aucune pression et vous pourrez donc modifier le rythme de votre voix à votre guise. Pensez à vous enregistrer afin de mieux voir les choses à corriger.

A lire également : Comment se débarrasser de la cellulite : La réalité

Adonnez-vous aux exercices de diction et travaillez votre communication non verbale

Il est très facile de trouver des exercices de diction sur le web. Comme leurs noms l’indiquent, ces exercices vous permettront de bien articuler les mots une fois que vous serez en public et donc d’être plus à l’aise lors de votre discours. Une bonne articulation témoigne d’une certaine confiance en soi.

D’autre part, il vous faut travailler votre communication non verbale. Elle est aussi importante que la communication verbale. Le public auquel vous vous adressez doit vous sentir sûr de vous-même, et cela passe par la communication non verbale. Elle consiste à savoir vous exprimer à l’aide des expressions de votre visage.

Apprêtez-vous avant votre intervention

Les dernières minutes avant votre intervention seront déterminantes. Si vous les gérez correctement, vous affronterez votre public sans aucune crainte. Ce qu’il vous faut donc faire en premier lieu, c’est un résumé rapide en juste une phrase de votre discours. Cela vous évitera de vous éloigner de votre sujet durant votre intervention et donc de vous retrouver dans une situation déconcertante.

En second lieu, répétez votre discours à plusieurs reprises. Même s’il s’agit d’une intervention d’une minute, répétez-vous afin de vous assurer que vous maitrisez réellement le sujet.

Enfin, concentrez-vous sur ce que vous avez à dire. Dites-vous qu’il s’agit de l’un de vos nombreux exercices de lecture à haute voix. N’oubliez tout de même pas de jeter régulièrement des coups d’œil au public lors de votre discours.