Comment soulager l’arthrose : les meilleures astuces

62

L’arthrose, une affection articulaire courante, touche des millions de personnes et peut considérablement altérer la qualité de vie. Douleurs, raideurs et inflammations sont autant de symptômes qui rendent le quotidien difficile. Heureusement, il existe plusieurs astuces pour soulager ces désagréments.

Adopter une alimentation équilibrée, riche en antioxydants et en oméga-3, peut réduire l’inflammation. Des exercices réguliers et modérés, comme la natation ou le yoga, peuvent renforcer les muscles autour des articulations et améliorer la mobilité. Des techniques de relaxation, comme la méditation ou la respiration profonde, permettent de gérer la douleur et le stress associés à cette maladie.

A voir aussi : Savon au lait de chèvre : quels sont les bienfaits sur la peau ?

Comprendre l’arthrose et ses symptômes

L’arthrose est une maladie chronique dégénérative du cartilage articulaire. Elle se manifeste principalement par des douleurs et des raideurs au niveau des articulations touchées. Ces symptômes peuvent varier en intensité et fluctuer au fil du temps.

Les principaux symptômes de l’arthrose incluent des douleurs articulaires, souvent exacerbées par l’activité physique, des raideurs matinales généralement de courte durée, des craquements ou grincements lors des mouvements, ainsi que des gonflements et inflammations des articulations affectées. Ces signes cliniques, bien que typiques, nécessitent un diagnostic précis pour écarter d’autres pathologies.

A lire en complément : Comment fonctionne le lecteur de la carte vitale ?

La dégénérescence du cartilage est le principal mécanisme de l’arthrose. Plusieurs facteurs peuvent contribuer à son apparition : le vieillissement, qui fragilise les tissus articulaires, les traumatismes articulaires résultant de blessures ou de microtraumatismes répétés, l’obésité, qui augmente la charge sur les articulations portantes, et enfin la prédisposition génétique.

Un diagnostic précis repose sur un examen clinique et des imageries médicales, telles que la radiographie ou l’IRM. Une fois le diagnostic posé, il est important de mettre en place une stratégie de gestion de la douleur et de l’inflammation. En plus des approches non médicamenteuses, comme la kinésithérapie, le traitement peut inclure l’utilisation de médicaments. Par exemple, le paracétamol pour les douleurs légères à modérées, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour les phases aiguës, ou encore les injections de cortisone pour les crises sévères. Dans certains cas, il peut être recommandé de se soigner avec un médicament contre l’arthrose spécifiquement développé pour cette pathologie. Pour des résultats optimaux, la combinaison de ces traitements avec un médicament contre l’arthrose peut offrir un soulagement significatif.

Les traitements médicaux et naturels pour soulager l’arthrose

Le traitement de l’arthrose repose sur une approche multimodale, combinant des interventions médicales et des solutions naturelles. En ayant de l’arthrose au genou, plusieurs options s’offrent à eux pour atténuer la douleur et améliorer leur qualité de vie.

Médicaments :

  • Le paracétamol reste le traitement de première intention pour les douleurs légères à modérées.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont utilisés lors des poussées inflammatoires aiguës.
  • Les injections de cortisone peuvent être envisagées pour des crises sévères et réfractaires aux autres traitements.
  • L’acide hyaluronique, injecté directement dans l’articulation, aide à lubrifier et à protéger le cartilage restant.
  • Les biothérapies, comme le tanezumab, montrent des résultats prometteurs pour l’arthrose modérée à sévère.

Approches naturelles :

Les plantes médicinales jouent un rôle non négligeable dans la gestion de l’arthrose. Plusieurs d’entre elles possèdent des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques.

  • L’harpagophytum et le curcuma sont réputés pour leurs effets anti-inflammatoires.
  • La reine-des-prés et le saule blanc offrent des propriétés analgésiques.
  • La gaulthérie et le cassis sont aussi utilisés pour leurs vertus apaisantes.

Les patients peuvent aussi bénéficier de cures thermales, comme celles proposées aux thermes d’Aix-les-Bains, sous la supervision de professionnels tels que Marianne Estève. La kinésithérapie, encadrée par des spécialistes comme le Dr Christophe Delong, est aussi fondamentale pour maintenir la mobilité articulaire et renforcer les muscles environnants.

arthrose soulagement

Les habitudes de vie pour prévenir et gérer l’arthrose

L’adoption de certaines habitudes de vie se révèle essentielle pour prévenir et gérer l’arthrose. L’activité physique régulière, par exemple, joue un rôle clé. Effectivement, le renforcement musculaire autour des articulations touchées permet de diminuer la charge sur celles-ci et de réduire la douleur. Les exercices d’étirement et de mobilité, encadrés par des professionnels comme Noé Musso, enseignant en activités physiques adaptées, sont aussi recommandés.

Alimentation anti-inflammatoire

Une alimentation équilibrée et anti-inflammatoire contribue à la gestion des symptômes de l’arthrose. Privilégiez les aliments riches en oméga-3, tels que les poissons gras, les noix et les graines de lin. Les fruits et légumes colorés, riches en antioxydants, participent à la réduction de l’inflammation. Limitez la consommation d’aliments transformés et riches en sucres ajoutés, qui peuvent aggraver les symptômes.

  • Poissons gras (saumon, maquereau)
  • Noix et graines de lin
  • Fruits et légumes colorés
  • Aliments riches en fibres

Maintien d’un poids santé

Le maintien d’un poids santé est fondamental pour soulager les articulations portantes comme les genoux et les hanches. Une perte de poids même modeste peut significativement diminuer la douleur et améliorer la fonction articulaire. Le Dr Laurent Grange, rhumatologue au CHU Grenoble Alpes, insiste sur l’impact bénéfique de la réduction pondérale dans la gestion de l’arthrose.

Autres pratiques bénéfiques

D’autres pratiques telles que la gestion du stress, par des techniques de relaxation ou de méditation, peuvent aussi aider à atténuer les douleurs associées à l’arthrose. Considérez aussi des thérapies complémentaires comme l’acupuncture ou la chiropraxie, sous la supervision de praticiens qualifiés. Le Dr Francis Berenbaum souligne l’importance d’une approche holistique pour une prise en charge optimale de cette maladie dégénérative.