A quoi sert un coussin anti-escarre ?

20

Les escarres sont une lésion très répandue chez les femmes et les hommes en situation d’immobilisation prolongée. Pour éviter la formation de ces plaies et soulager les patients, il est souvent recommandé d’utiliser un coussin anti escarre. Qu’est-ce exactement ?

Qu’est-ce qu’un escarre ?

Avant même d’envisager s’équiper d’un coussin anti escarre, il est essentiel de bien comprendre à quoi est due cette lésion inflammatoire. Egalement nommée ulcère de décubitus ou plaie de lit, cette dernière peut survenir suite à un traumatisme comme une brûlure ou un point d’appui prolongé. Bien évidemment, l’état de santé général de la personne influe grandement sur l’apparition ou non d’escarre.

A voir aussi : Votre enfant est-il à risque de se blesser en faisant trop de sport ?

Ces ulcères de décubitus touchent principalement les malades ou les seniors contraints à l’immobilité pendant une longue période. Dans ce cas, des lésions peuvent se former au niveau des zones d’appui telles que les fesses, les coudes, les talons ou encore les cuisses. La peau se nécrose et un ulcère se forme. Finalement, la plaie finit par s’ouvrir.

Parmi les nombreux facteurs de risque pouvant conduire à la formation d’un escarre, on trouve en particulier :

A lire aussi : 7 étapes pour aider votre enfant à mieux dormir

  • l’immobilisation prolongée d’une personne en raison d’un maladie. Les personnes âgées contraintes à l’alitement sont également très vulnérables, tout comme les personnes en fauteuil roulant par exemple ;
  • des changements de position qui manquent de régularité ou qui sont effectués sans respecter les techniques de transfert ;
  • une humidité importante et récurrente, par exemple liée à une sudation trop abondante ou encore l’incontinence ;
  • la dénutrition qui provoque une fonte de la masse musculaire. Celle-ci ne joue alors plus le rôle d’« amortisseur ». La peau est alors beaucoup plus sensible au cisaillement et aux frottements ;
  • la prise de certains médicaments, notamment en ce qui concerne les corticoïdes.

Coussin anti-escarre en prévention et pour soulager

Quand un patient remplit plusieurs de ces facteurs, la mise en place d’actions préventives est primordiale. Celles-ci permettent de réduire les risques de nécrose des tissus et l’ouverture de la plaie. Il est alors beaucoup plus compliqué de parvenir à une cicatrisation complète.

Parmi les bons gestes à adopter, il y a :

  • la prescription de massages plusieurs fois par jour par un professionnel de la santé ;
  • la toilette doit par ailleurs être effectuée de manière soignée et quotidiennement ;
  • des dispositions doivent être prises pour éviter le phénomène de macération en cas d’incontinence ou de sudation excessive
  • le patient doit être souvent changé de position. Celle-ci doit bien évidemment être fonction de ses capacités et de son état de santé. Ainsi, un senior peut être accompagné par un soignant pour, par exemple, aller faire quelques pas dans le couloir.

Et le coussin anti-escarre dans tout cela ? Il fait également partie des dispositifs utilisés en prévention. Il en existe d’ailleurs de plusieurs sortes, notamment gonflables, chauffants, à eau, à air, en mousse ou encore à gel. A chaque coussin anti escarre correspond un profil de patient. En effet, l’utilisation de tel ou tel modèle implique de prendre en considération un certain de critères comme le poids du patient, un éventuel problème d’humidité ou la posture.

Enfin, le coussin anti escarre est également fort utile pour soulager les patients qui souffrent de l’ulcère de décubitus.