Que savoir sur le CBD ?

280

Le CBD est une dérivée du cannabis, et pourtant très utile. Mais, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux apprendre sur ce produit qui découvre de nouveaux marchés. Pour cela, la FDA s’efforce de répondre aux questions sur les données scientifiques, la sécurité et la qualité des produits contenant du cannabis ou des dérivés, en particulier le CBD.

Études sur les quantités d’utilisation de cannabidiol

De nombreuses recherches ont déterminé que l’utilisation du CBD est relativement sûre. Le CBD ne présente pas de risque d’abus et n’est pas nocif pour la santé d’après l’OMS

A lire également : Achat bouteille isotherme : où se rendre ?

Des quantités concrètes et objectives d’utilisation n’ont pas encore été définies. Mais, la plupart des études ont utilisé des doses humaines comprises entre 20 et 1 500 milligrammes (mg) par jour. Il convient de noter que l’impact du cannabidiol change en fonction des caractéristiques individuelles de chaque personne. Dans cet contexte, une utilisation est recommandée en commençant par 20 mg par jour avec une augmentation de 5 mg par semaine, afin que l’effet sur chaque personne puisse être suivi.

Études sur le CBD et son effet sur la douleur

Certains chercheurs pensent que le CBD interagit avec un composant central du système endocannabinoïde : les récepteurs endocannabinoïdes du cerveau et du système immunitaire. Les récepteurs sont de petites protéines attachées aux cellules. Ils reçoivent des signaux, notamment chimiques, de différents stimuli et aident les cellules à réagir. Cette réponse crée des effets anti-inflammatoires et analgésiques qui aident à contrôler la douleur. Cela signifie que l’huile de CBD et d’autres produits peuvent être bénéfiques pour les personnes souffrant de douleurs chroniques (par exemple, maux de dos chroniques).

A découvrir également : La taxe exceptionnelle de l’État sur les complémentaires santé impactera-t-elle les particuliers ?

Une étude de 2018 a évalué l’efficacité du CBD pour soulager la douleur chronique. L’étude a examiné diverses expériences menées entre 1975 et mars 2018. Sur la base de ces études, les chercheurs ont conclu que le CBD avait un grand potentiel en tant qu’agent général de gestion de la douleur et ne provoque pas d’effets secondaires négatifs.

Études sur les propriétés anti-inflammatoires du CBD

La recherche sur le CBD en est encore à ses débuts et il y a beaucoup de choses à connaître. Mais ce qui est connu jusqu’à présent est prometteur. La recherche montre que le CBD réduit l’inflammation en affectant l’activité des récepteurs endocannabinoïdes dans le corps. Cela s’applique à la fois à l’inflammation chronique et aiguë. Selon une étude de 2009, le CBD peut également réduire l’inflammation aiguë qui est le plus souvent la réaction du corps à une blessure.

Études sur les propriétés du CBD

Concernant le trouble anxieux généralisé, la principale institution américaine sur la toxicomanie a confirmé l’effet anxiolytique du CBD dans une étude menée sur des animaux de laboratoire. Il a été observé que les sujets de l’étude présentaient moins de signes d’anxiété dans leur comportement. Leurs symptômes physiologiques d’anxiété (l’accélération du rythme cardiaque, etc) se sont également améliorés. D’autre part, en 2011, une étude a analysé les effets du CBD chez les personnes souffrant de trouble d’anxiété sociale. Les sujets ont reçu une dose orale de 400 milligrammes (mg) de CBD ou un placebo. Ceux qui ont reçu du CBD ont connu une réduction globale des niveaux d’anxiété. Plusieurs études récentes ont également montré que le CBD peut aider à soulager les symptômes du trouble de stress post-traumatique, comme faire des cauchemars et rejouer des souvenirs négatifs.