Appareil auditif : Prix et le Reste A Charge zéro RAC 0

26

Un appareil auditif est un dispositif employé pour pallier à une perte auditive dans le but de permettre à la personne d’améliorer sa qualité de vie.  Cependant, les prothèses auditives coutent assez cher et ne sont donc pas à la portée de toutes les bourses. C’est pour lever les freins d’ordre pécuniaire à l’appareillage des personnes malentendantes qu’une nouvelle prise en charge dite Reste à Charge zéro a été mise en place.

Quel est le prix d’un appareil auditif ?

En France, un appareil auditif coute de l’ordre de 1500 euros. Il s’agit bien sûr d’une moyenne. Certaines enseignes proposent donc des appareils auditifs à des tarifs bien plus accessibles. C’est le cas de VivaSon dont les prix des équipements varient entre 590 euros et 1195 euros, en fonction de la gamme. À noter que ces prix tiennent compte d’une garantie de quatre ans et prennent également en charge le suivi.

A découvrir également : A quoi servent vraiment les appareils auditifs ?

Plusieurs critères entrent en jeu lorsqu’il s’agit de déterminer quel budget prévoir pour l’acquisition de son appareil auditif.  Les trois principaux sont :

  • l’ampleur du handicap auditif ;
  • le mode de vie ;
  • le pourcentage pris en charge par sa mutuelle.

Même si toutes les enseignes d’audioprothèse offrent des prestations similaires, les prix des appareils varient fortement. À noter que la différence des prix n’est pas due à celle des produits, ceux-ci provenant des mêmes concepteurs. En réalité, tout dépend de la volonté des enseignes et de leur inclination à revoir leurs tarifs à la baisse.

A voir aussi : L'exercice pendant la grossesse : Premier trimestre

Quels sont les changements apportés par la réforme du 100% santé et l’introduction du Reste à charge 0 ?

La réforme du 100% santé vise à mettre en place de meilleurs remboursements aussi bien en optique et en dentaire qu’en audiologie.  Elle est entrée en vigueur le 1er janvier 2019 et entend faire évoluer de façon progressive les modalités de prise en charge des appareils auditifs jusqu’en 2021.

La base de remboursement de l’assurance maladie est de 350 euros, à compter du 1er janvier 2020, soit une hausse de 50 euros. Le montant du remboursement par appareil s’élève donc à 210 euros sous le régime général. Il était de seulement 180 euros en 2019. Par ailleurs, le cout des appareils auditifs d’entrée de gamme fera l’objet d’un remboursement intégral d’ici 2021. Mais pour l’heure, le montant du remboursement ne peut excéder 1100 euros. Il s’élevait en 2019 à 1300 euros.

La loi fait désormais obligation aux enseignes de proposer aux patients un nouveau devis normalisé. Il s’agit d’un format entièrement revisité sur lequel doivent figurer une offre de classe I et une offre de classe II.  Le prix de chaque offre ainsi que les montants pris en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle devront bien évidemment être mentionnés. Aussi, le nouveau devis normalisé devra lister les différents éléments de la prestation tels que l’essai non payant de 30 jours, l’adaptation ou encore le suivi. Enfin, le format devra comporter une section consacrée au patient pour qu’il y fasse son choix parmi les différentes offres qui lui sont soumises et valide le devis.