5 points à ne pas négliger pour choisir sa complémentaire santé

11

Pour assurer le remboursement des soins de santé, il faut souscrire à une complémentaire santé. Il existe de nombreuses offres de mutuelle de santé avec des formules plus intéressantes les unes que les autres. Faire un choix judicieux n’est donc pas facile. Voici 5 points à prendre en compte pour bien choisir sa complémentaire santé.

Le profil d’assuré

Pour choisir la meilleure complémentaire santé, il faut dans un premier temps définir son profil d’assuré. Les profils varient en fonctions de l’état de santé en général, de la fréquence de consultation, de l’âge, de la situation familiale et du budget du postulant. Ainsi, on distingue des formules allant du plus économique au plus protecteur. Vous pouvez choisir par exemple un contrat d’entrée de gamme si vous êtes célibataire ou si votre budget est très limité. Par contre, un couple avec des enfants optera pour une formule familiale qui inclue des plafonds de remboursements élevés, des consultations gratuites… Enfin les personnes du troisième âge doivent privilégier les formules « sénior » de complémentaire santé qui sont adaptées à leurs besoins.

A lire également : Que mettre dans un sac d'hôpital : Liste de contrôle

Les garanties principales offertes

Les mutuelles de santé proposent diverses garanties principales. Des taux de remboursements très attractifs sont exhibés aux clients. Mais pour évaluer le niveau de protection proposé, il est conseillé d’examiner les pôles de remboursements capitaux. Il s’agit de l’hospitalisation qui comprend la chambre particulière, les frais de séjour, les honoraires de chirurgie. Ce poste doit être remboursé à 100 %. On distingue également les frais d’optiques, les frais des soins dentaires, la médecine de ville. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez recourir à un comparateur en ligne qui vous aidera à sélectionner la meilleure offre.

Les notions de contrat responsable et de contrat non responsable

Il existe diverses options de complémentaire santé notamment le contrat « responsable » et le contrat « non responsable ». Le contrat « responsable » garantit une protection minimale aux assurés tout en les responsabilisant. Il constitue le type de contrat le plus accessible. Quant au contrat « non responsable », il prend en charge plus de prestations hospitalières et est plus onéreux.

A lire en complément : 8 signes de travail à surveiller

L’option avec ou sans tiers payant

Pour choisir la complémentaire santé la plus adaptée à vos besoins, il faut aussi prendre en compte la notion de tiers payant. Si vous optez pour une mutuelle avec tiers payant, vous êtes dispensés de tout avancement d’argent lors de vos consultations ou pour payer des consultations. A l’opposé, dans le cas de la complémentaire santé sans tiers payant, il faut payer les frais médicaux qui vous seront remboursés plus tard. Avant de choisir votre complémentaire santé, il faut vérifier l’option qu’elle propose.

Le délai de carence

La mise en œuvre d’une mutuelle santé n’est généralement effective qu’après une période donnée appelée délai de carence. Elle varie selon la mutuelle et indique le temps au bout duquel la complémentaire sera appliquée. Ce délai concerne les soins d’optique et les soins dentaires qui sont très coûteux. Il est alors important de vérifier le délai de carence proposé par les différents prestataires avant de faire un choix définitif.

Pour bien choisir votre complémentaire santé, prenez en compte chacun de ces points.