Mutuelle santé : quelle prise en charge pour une femme enceinte ?

38

Un accouchement est un évènement heureux qui est accompagné de grandes inquiétudes et de soucis financiers. Parmi eux, celui de savoir quelle sera la prise en charge de la parturiente. Afin d’avoir la meilleure prise en charge possible, pensez à actualiser votre couverture médicale. Vérifiez également les plafonds de remboursements proposés par votre mutuelle.

Quel est le dispositif de prise en charge en France ?

En France, les femmes enceintes ont droit à une prise en charge de leurs dépenses de santé. L’assurance maladie rembourse intégralement tous les examens obligatoires. Mais les deux premières échographies sont remboursées à 70%. Plusieurs autres prestations de l’assurance maladie accompagnent les futures mamans pendant leur grossesse. Pour bénéficier de ces prestations, la femme enceinte doit déclarer sa grossesse à la caisse d’assurance maladie pendant les 90 premiers jours. Cette déclaration doit être effectuée après le premier examen prénatal réalisé par un médecin ou une sage-femme. La déclaration peut être faite sur internet ou en adressant un courrier à la mutuelle. 

A lire en complément : Les soins aux prématurés sont maintenant entre les mains des parents

Quels sont les dépenses qui nécessitent une mutuelle ?

La souscription d’une mutuelle santé est facilement perceptible. En effet, toute femme enceinte doit recevoir un nombre considérable de soins, effectuer des examens et faire des séjours à l’hôpital. La précaution à prendre, c’est de souscrire à une complémentaire santé. Cette dernière va prendre en charge le ticket modérateur. Ce terme désigne la somme que la femme enceinte doit effectivement payer après le remboursement par la sécurité sociale. Ces suppléments à payer concernent parfois des dépassements d’honoraires chez le gynécologue, l’anesthésiste ou le médecin accoucheur.

Quels autres frais peuvent être remboursés ?

Pour votre bien-être, vous pouvez souhaiter avoir une chambre individuelle, bénéficier de services annexes tels que la télévision ou des repas spécifiques. Ces frais souvent appelés « frais de confort » peuvent éventuellement être remboursés par la mutuelle. Tout dépend du type de contrat signé.

A lire également : Ce que vous devez savoir avant votre balayage de membrane