Épilation laser des aisselles : efficace, rapide et abordable

133

Opter pour l’épilation laser des aisselles représente un choix efficace, rapide (10 minutes par séance) et abordable. Grâce à la faible exposition de la peau et à la pauvreté en mélanine, cette méthode est aussi confortable que l’épilation à la cire. Les résultats sont exceptionnels, surtout pour les aisselles, où l’épaisseur des poils et leur forte concentration en mélanine favorisent la réussite du traitement. Découvrez le processus en cinq étapes, garantissant une solution pratique et satisfaisante.

Les précautions nécessaires avant la séance d’épilation laser des aisselles

Avant une séance d’épilation laser des aisselles, consulter un professionnel est essentiel. Quelques précautions incluent :

A lire en complément : Brutal Force France : la solution idéale face aux déficits stéroïdiens

  • Le rasage de la zone la veille pour un traitement plus efficace et moins douloureux
  • L’éviction de la cire et de la crème pendant 30 jours
  • L’identification de contre-indications telles que le bronzage

Il est recommandé de ne pas utiliser de déodorant avant la séance pour éviter toute interaction avec le laser. La zone des aisselles, naturellement protégée du bronzage, peut être épilée tout au long de l’année. Pour une efficacité optimale, les poils bien pigmentés sont préférables, tandis que les poils blancs, clairs, blonds ou roux peuvent ne pas répondre au traitement.

Le déroulement de la séance d’épilation 

La séance d’épilation laser des aisselles commence par le port de lunettes de protection et le retrait des bijoux. Le laser est choisi et réglé en fonction de la peau et des poils. Un balayage régulier est effectué avec un cache pour protéger les grains de beauté. 

A voir aussi : Compléments alimentaires ayurvédiques : le secret du bien-être

À la fin, une crème apaisante est appliquée. Après la séance d’environ 10 minutes, la zone peut présenter un érythème pendant 1 à 3 heures. Certains poils peuvent mettre plus d’une semaine à repousser. Le laser peut améliorer la texture de la peau. Les patientes sont averties de la possibilité temporaire de sécheresse cutanée.

Les précautions à prendre après la séance 

Après une séance d’épilation laser des aisselles, des précautions sont nécessaires. Il faut éviter l’exposition au soleil pendant au moins 2 semaines avant et après la séance, en utilisant une crème solaire SPF 50. 

Pendant deux semaines, évitez les soins esthétiques agressifs et la piscine pendant 1 à 2 jours. Une crème apaisante peut être prescrite pour la cicatrisation et une anesthésie locale est possible si la zone est sensible.

Les résultats attendus après une séance d’épilation des aisselles au laser

Les résultats de l’épilation laser des aisselles se manifestent progressivement. La racine des poils soit définitivement détruite à chaque séance, la chute des poils peut prendre de 3 jours à quelques semaines. 

Avec 4 à 8 séances, espacées de 8 à 10 semaines, l’épilation atteint généralement plus de 90%, laissant éventuellement un duvet incolore que le laser ne peut cibler. Les poils éliminés sont définitivement épilés, procurant une peau lisse et douce. 

Des fluctuations hormonales sont comme lors de la grossesse ou de la ménopause et peuvent entraîner l’apparition de nouveaux poils. Toutefois, une séance de retouche suffit pour maintenir des résultats durables.

Foires aux questions sur l’épilation des aisselles au laser

Vous trouverez ci-dessous quelques questions courantes concernant l’épilation laser des aisselles.

Est-il nécessaire qu’un médecin réalise l’épilation au laser ?

L’épilation au laser est un acte médical exigeant l’utilisation de lasers de classe IV. Elle doit être pratiquée par un médecin ou sous sa supervision directe. Une consultation préalable gratuite est essentielle pour évaluer l’indication, informer sur les avantages et risques. Cela permet aussi de fournir un devis avant tout traitement.

Est-ce que l’épilation laser comporte des risques pour la santé ?

Le flash laser d’épilation n’émet qu’une lumière rouge ou infrarouge sans radiations cutanées nocives. Malgré l’absence de risques cancérigènes, il faut protéger les yeux pendant son utilisation.