Le projet associatif des Banques Alimentaires

466

Les Banques Alimentaires sont le premier réseau d’aide alimentaire en France. Elles ont pour mission de collecter, de gérer et de distribuer des denrées alimentaires aux personnes démunies via un réseau de plus de 6 000 associations partenaires. Leur action repose sur des valeurs de solidarité, de gratuité et de bénévolat. 

Le fonctionnement du réseau des Banques Alimentaires

Les Banques Alimentaires sont organisées en un réseau coordonné au niveau national par la Fédération Française des Banques Alimentaires. Ils couvrent l’ensemble du territoire français. Elles collectent des denrées auprès :

Lire également : Comment choisir le meilleur gainer ?

  • de la grande distribution ; 
  • des agriculteurs ; 
  • des industriels agro-alimentaires. 

Ces denrées sont ensuite entreposées dans des centres de stockage avant d’être redistribuées gratuitement aux associations partenaires comme :

  • les Restos du Cœur ; 
  • les Secours Populaire ; 
  • les épiceries sociales. 

Ils distribuent ensuite les denrées directement aux bénéficiaires selon leurs critères d’éligibilité. Le fonctionnement des Banques Alimentaires repose essentiellement sur l’engagement bénévole. Vous trouverez ici plus de détails sur ce sujet.

A découvrir également : Le covid-19, où en est la France ?

Une mission d’accompagnement des plus précaires

Au-delà de la collecte et de la distribution de nourriture, les Banques Alimentaires ont développé un accompagnement socio-éducatif des personnes en situation de précarité. Elles proposent ainsi aux associations partenaires : 

  • des outils pédagogiques pour sensibiliser aux questions d’équilibre alimentaire et d’hygiène ; 
  • des ateliers cuisine itinérants pour permettre aux bénéficiaires de cuisiner de manière saine ; 
  • des formations pour aider les bénévoles à mieux accueillir et orienter les publics précaires. 

Cette mission d’accompagnement vise à promouvoir l’autonomie alimentaire des plus démunis et leur réinsertion par l’alimentation équilibrée.

Un rôle majeur dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Avec la croissance de la précarité et la prise de conscience écologique, le rôle des Banques Alimentaires est devenu encore plus important. En effet, elles permettent de limiter considérablement le gaspillage alimentaire en redistribuant les invendus et surplus de la filière agro-alimentaire. La loi Garot de 2016 oblige d’ailleurs les supermarchés à faire don de leurs invendus comestibles aux associations. Grâce à ce texte, ce sont des milliers de tonnes de denrées qui échappent chaque année à la poubelle. 

La Collecte Nationale, événement solidaire majeur

Chaque année, les Banques Alimentaires organisent une grande Collecte Nationale lors du dernier week-end de novembre. Placée sous le signe de la générosité, cette opération mobilise plus de 130 000 bénévoles « en gilet orange » postés devant les grandes surfaces pour recueillir les dons alimentaires de la population. 

En 2020, malgré la crise sanitaire, la collecte a permis de récolter l’équivalent de 23 millions de repas. Cet élan de solidarité démontre l’attachement des Français : 

  • à lutter contre la précarité alimentaire ; 
  • à aider aux plus de 2 millions de personnes ;
  • à renforcer la prise de conscience citoyenne.

Vers un renforcement du modèle solidaire

Malgré leur action essentielle, les Banques Alimentaires doivent faire face à une précarité croissante. Avec la crise sanitaire, le nombre de personnes dans le besoin a encore progressé. Dans les années à venir, leur rôle risque donc de prendre encore plus d’ampleur. Pour répondre aux défis actuels et futurs, le modèle des Banques Alimentaires doit pouvoir se renforcer. Elles bénéficient d’un soutien financier des pouvoirs publics et des entreprises.