Ami(e)s séniors, adaptez vos services administratifs

4

Vieillir est un privilège auquel n’a droit qu’une poignée de personnes. Cependant entrer dans le troisième âge implique de nombreux changements. Pour les seniors dont le départ en retraite est proche, il il y a certaines démarches administratives à effectuer avant, pour vivre un troisième âge agréable. Quelles sont-elles et quand faut-il les faire ? On vous dévoile tout dans cet article. Mais avant, revenons sur la notion de senior et tout ce qu’il l’entoure.

À partir quel âge est-on considéré comme senior ?

Auparavant, le terme senior n’était pas aussi utilisé. On parlait plus de personnes âgées, ou de personnes du troisième âge. Mais de plus en plus, l’expression se popularise, aussi bien dans le monde de l’entreprise qu’au quotidien. En fonction du contexte, il recouvre des réalités différentes.

A lire également : Est-ce que la spiruline fatigue ?

Dans le monde de l’entreprise, un senior désigne un travailleur expérimenté (à la différence du junior, qui est novice). Dans ce cas, on peut être juriste senior à 45 ans ou 50 ans.

Dans la vie de tous les jours, un senior est une personne dont l’âge est d’au moins 60 – 65 ans. C’est d’ailleurs à partir de cet âge que l’on devient éligible aux aides dédiées aux personnes âgées en France : APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées), ASH (Aide Sociale hébergement).

A lire également : Déchets recyclables : pourquoi et comment faire le tri

Dans le domaine de la santé, une personne de 50 ans peut être considérée comme senior. Vous l’aurez compris, les démarches administratives à effectuer en vue de préparer votre retraite doivent commencer assez tôt en fonction de votre profil. D’ailleurs, la plupart des assurances refusent d’accorder des mutuelles santé aux profils de plus de 65 ans.

Changer de mutuelle pour l’adapter à vos besoins

Le choix de la mutuelle santé est l’un des sujets les plus importants abordés par les seniors. En effet, les cheveux gris et le visage ridé apportent aussi un lot de maladies, la perte d’autonomie, ainsi que des risques d’accidents domestiques plus élevés.

Pour couvrir les dépenses de santé et anticiper la prise en charge de leurs soins médicaux, ils sont nombreux à changer leur mutuelle santé en vue de l’adapter aux nouveaux besoins. En effet, les besoins en matière de santé évoluent progressivement. Les remboursements que vous jugiez intéressants lorsque vous étiez jeunes le sont moins aujourd’hui que vos revenus ne sont plus aussi conséquents.

Une mutuelle santé senior est donc le meilleur moyen d’adapter ses cotisations aux soins médicaux dont vous avez besoin. Ce type d’assurance élimine d’office les remboursements devenus inutiles du fait de l’âge avancé (par exemple contraception, maternité, soins pédiatriques ou d’orthodontie pour les enfants).

En changeant de mutuelle, vous bénéficierez assurément d’une meilleure prise en charge de vos traitements optiques, dentaires, auditifs (qui sont plus présents avec l’âge). Par ailleurs, une complémentaire santé ajustée offre une couverture renforcée et tient compte des cas d’invalidité et d’aide à domicile.

Vous devez savoir que plus l’âge augmente, et plus les cotisations des complémentaires santé augmentent aussi. Évidemment, les assurances considèrent que le facteur risque est plus grand pour elles. À partir d’un certain âge (65-70 ans), elles sont nombreuses à ne plus accorder de mutuelles aux seniors. Il est donc conseillé de changer de mutuelle de santé à un âge où les risques sont encore faibles, c’est-à-dire à l’entame de la cinquantaine. Ne vous inquiétez pas, car la mutuelle santé est compatible avec le contrat collectif des entreprises.

Départ en maison de retraite, les procédures à gérer

Les seniors ont généralement besoin d’un suivi adapté ainsi que d’une assistance pour effectuer certaines tâches courantes. L’une des démarches administratives à gérer concerne alors le départ en maison de retraite. Cette procédure est assimilable à celle d’un déménagement, et les démarches à effectuer sont les mêmes. Pour intégrer un établissement EHPAD en France, il faut constituer et soumettre un dossier constitué des pièces suivantes :

  • Une copie de la pièce d’identité et de la carte vitale du senior ;
  • Un justificatif de domicile ;
  • Le dernier avis d’imposition ou de non-imposition sur le revenu ;
  • Un justificatif de ressources ;
  • Un justificatif d’assurance responsabilité civile.

Il faut aussi remplir une fiche de renseignement ainsi qu’un questionnaire médical. Avant d’intégrer une maison de retraite, des démarches administratives doivent être effectuées. Autrement dit, il faut prévenir les organismes suivants :

  • La sécurité sociale ;
  • Les impôts, notamment en ce qui concerne la taxe d’habitation, la taxe foncière, les impôts sur le revenu ;
  • La banque ;
  • La Mairie ;
  • Les services de distribution d’eau, de gaz, d’électricité, de téléphone, d’internet en vue de mettre un terme aux contrats existants.

Senior : faire appel à un assistant administratif pour gérer les procédures

Avec l’âge, les choses les plus évidentes deviennent plus difficiles à réaliser. De plus, la dématérialisation des services publics et la digitalisation des procédures ont certes facilité les démarches, mais elles ont aussi rendu peu accessibles ces services par les personnes du troisième âge. En effet, un senior sur 4 serait en difficulté face aux démarches administratives selon une étude réalisée par la défenseure des droits. Sur cette proportion, 1 senior sur 7 abandonne face à la complexité des démarches. Les personnes dépendantes et celles à faible revenu sont les plus concernées par cette tendance.

30 % des plus de 65 ans et 53 % des plus de 85 ans ne possèdent pas internet chez eux. Et pourtant le numérique est omniprésent. L’une des meilleures alternatives serait donc de faire appel à un assistant administratif pour vous aider à gérer ces démarches.

En conclusion, le troisième âge se vit plus sereinement lorsque toutes les démarches administratives ont été gérées en amont. Que ce soit le départ en maison de retraite ou le changement de mutuelle santé, il faut s’y prendre à l’avance. Le but est bien entendu de réduire au mieux vos dépenses et surtout profiter d’un cadre de vie plus serein. Certaines procédures concernent le recrutement d’une aide à domicile, l’aménagement de son logement, entre autres choses.