Un bleu sur le front : les raisons possibles et quand consulter un médecin

1038

Une contusion est engendrée par un choc sur la peau, mais sans déchirure de cette dernière. Comme symptômes, vous pouvez constater un gonflement et un changement de couleur de la partie ayant reçu le choc qui vire d’une couleur pâle à une couleur bleutée. Cependant, quels sont les causes possibles de l’apparition d’un bleu sur le front ? Et quand faut-il consulter un médecin ? Retrouvez dans cet article quelque informations sur le sujet.

Quels sont les raisons possibles de l’apparition d’un bleu sur le front ?

Les bleus sur le front, encore appelés ecchymoses, se présentent sous forme de tâches bleues. Ils correspondent à une accumulation de sang sous la peau et se manifestant par un gonflement du front. Dans la majorité des cas, l’apparition d’un bleu sur le front est causé par à un traumatisme. Il peut s’agit d’un coup, d’une chute, d’un accident domestique, d’une activité sportive, d’un accident du travail ou autres. En fonction de la violence du choc, les ecchymoses ou bleus ont tendance à être plus ou moins douloureux au toucher.

A lire en complément : NetSoins : Connectez-vous pour gérer les soins de santé à domicile

En effet, le choc engendre une rupture des petits vaisseaux situés au niveau du front. Chez les individus ayant une peau fine et fragile, ou encore souffrant de troubles de la coagulation, il est également possible que les bleus apparaissent spontanément sans choc. En fait, selon son importance, le bleu ou l’ecchymose prend au minimum 4 jours voir 15 jours pour résorber.

A lire aussi : Ces jours du mois : Comment sauter une période

Quand faut-il consulter un médecin suite à l’apparition d’un bleu sur le front ?

En cas d’apparition de bleu sur votre front à l’issue d’un petit choc, une consultation par un médecin n’est pas obligatoire. Vous pouvez refroidir la partie ayant reçu le choc à l’aide d’une compresse ou d’une poche de glace. Cela soulagera la douleur et pourra réduire le gonflement. Mais il est nécessaire de ne pas mettre directement des glaçons sur la zone traumatisée. Par ailleurs, il ne faut pas appliquer du froid à la zone traumatisée pendant plus de 20 min.

Si vous optez pour un pansement compressif, sa mise en place est à renouveler au minimum 3 fois par jour afin de pouvoir réduire le gonflement. Toutefois, vous avez la possibilité d’avoir recours aux antalgiques pour réduire et calmer la douleur. Un bleu au front est souvent bénin et disparaît immédiatement au bout de quelque temps. Cependant, certaines situations nécessitent un suivi attentif.

En fait, lorsque vous avez de très violentes douleurs au niveau du front, une aggravation ou une absence de guérison après 3 jours de traitement, vous pouvez consulter un médecin. En effet, si un bleu ou une ecchymose tarde à disparaître après quelques jours, il peut s’agit d’une fracture. Vous serez donc dans l’obligation d’effectuer une radiographie. De plus, vu que le bleu se situe au niveau du front, il nécessite une très grande vigilance. De ce fait, suite à un choc, la prise en charge des individus qui ont des troubles de la coagulation sanguine et des personnes à risque de saignement doit être particulière.