Nouvelle avancée capillaire en Suisse : greffes de cheveux avec cellules souches prometteuses

819

L’utilisation des cellules souches dans les greffes capillaires en Suisse représente une percée significative dans le domaine de la restauration capillaire. Cette approche innovante ouvre de nouvelles perspectives pour les personnes souffrant de perte de cheveux. Grâce aux avancées scientifiques et aux technologies de pointe, les greffes capillaires par cellules souches offrent des résultats prometteurs et une solution durable pour retrouver une chevelure dense et naturelle.

Exploration de la calvitie : comprendre la chute des cheveux

La chute de cheveux est un processus naturel lié aux follicules capillaires présents sur votre cuir chevelu. Ces follicules, au nombre d’environ une centaine de milliers, passent par un cycle :

A lire en complément : Les différentes marques de cigarettes électroniques

  • De croissance
  • De transition
  • De repos 
  • De chute avant la régénération 

Avec l’âge, les cheveux deviennent plus fins et moins denses en raison de facteurs tels que l’influence des hormones mâles. La perte de cheveux ou l’alopécie peut toucher aussi bien les hommes que certaines femmes. C’est notamment le cas de l’alopécie androgénétique ou calvitie. 

Dans ce dernier cas, une transplantation capillaire peut être envisagée. L’alopécie androgénétique est généralement héréditaire et liée à un excès d’hormone dihydrotestostérone. Celui-ci rétrécit les follicules capillaires et empêche la repousse des cheveux. 

A lire aussi : Quel budget prévoir pour des obsèques ?

Cette condition affecte principalement les hommes d’origine européenne. D’ailleurs, cela touche environ 20 % des hommes de 20 ans, 30 % des hommes de 30 ans, etc. Chez les femmes, elle est moins fréquente. Toutefois, elle représente 80 % des problèmes de perte de cheveux durables. Les causes courantes de perte de cheveux chez les hommes comprennent la calvitie héréditaire, le stress et la perte de cheveux par plaques.

Vous allez voir ici plus d’informations sur cette technique de greffe innovante.

La greffe capillaire par cellules souches : Comprendre son fonctionnement

La greffe capillaire est une solution efficace, mais toutes les techniques ne se valent pas en termes de résultats. La méthode HST est aussi connue sous le nom de greffe de cellules souches capillaires. Il se distingue par son efficacité prouvée. Les résultats obtenus grâce à cette méthode sont sans précédent, surpassant les techniques traditionnelles de transplantation capillaire.

L’approche HST repose sur la découverte d’une partie du follicule capillaire permet de faire pousser de nouveaux cheveux. Les cellules souches capillaires se trouvent à la fois dans le greffon utilisé et dans le tissu restant. Cela permet une repousse dans la zone donneuse et la zone receveuse. 

Cette méthode ingénieuse utilise les cellules souches naturelles combinées à un médium spécial pour garantir la viabilité des greffons. Celui-ci favorise également la stimulation et la croissance des cellules souches. De plus, grâce à l’utilisation d’une aiguille de seulement 0,5 mm (contre 0,8 mm à 1,2 mm pour les autres techniques), aucune zone n’est endommagée. 

Par ailleurs, la méthode HST permet des greffes répétées à l’avenir sans laisser de cicatrices visibles au niveau du derme. En somme, la greffe capillaire par cellules souches offre des résultats naturels exceptionnels sans compromettre la zone donneuse ou receveuse.

Distinctions entre greffe capillaire traditionnelle et greffe capillaire par cellules souches

La greffe capillaire traditionnelle implique le prélèvement d’une bande de peau à l’arrière du cuir chevelu, avec une cicatrice significative. D’autres méthodes prévoient le prélèvement folliculaire un par un. Toutefois, des praticiens experts utilisent un processus précis avec la greffe capillaire par cellules souches. Cette méthode assure un résultat naturel sans cicatrice ni dommage à la zone donneuse ou receveuse.