Est-ce que la psychologie, c’est de la médecine ?

57

Un problème de couple ? Une montée accrue de stress ? Un problème d’anxiété ? La consultation d’un spécialiste en psychologie s’impose dans ces cas. Ce domaine particulier s’inspire des réactions humaines et opère sur le psychique de chacun des patients. Elle traite certes des actions liées au mental de l’être humain, mais est-ce à dire que c’est de la médecine ? Essayons de mieux découvrir la relation entre la psychologie et la médecine.

Définition de la psychologie et du psychologue

La psychologie qui étymologiquement veut dire science de l’âme est une science qui étudie les faits psychiques de l’être humain.  Il s’agit en effet d’une discipline de la science s’intéressant à l’étude de l’ensemble des connaissances sur les réalités et faits psychiques, les comportements et processus mentaux.  Autrement dit, c’est la connaissance empirique ou intuitive des sentiments, idées et comportements d’une personne. C’est aussi la connaissance de ses manières de penser, de sentir d’agir qui la caractérise de façon individuelle ou au sein d’un groupe. De façon commune, elle est définie comme l’étude scientifique des comportements.  Qui est alors le psychologue ?

A lire également : Qui contrôle les hôpitaux ?

Le psychologue est un titulaire de diplôme universitaire en psychologie. C’est celui-là qui à travers ses connaissances de la psychologie arrive à comprendre la personnalité et le comportement des individus (relations à autrui, intégration sociale, etc.). Il a la capacité d’intervenir sur plusieurs plans et domaines comme ceux du travail, de l’éducation, du sport et aussi de la santé.

Quelle relation entre psychologie et médecine ?

Lorsqu’on prend la définition d’un psychologue, on se rend compte qu’il s’agit d’un spécialiste de la psychologie qui a fait des études universitaires dans ce cadre. Ce titre lui est conféré suite à la soutenance d’une thèse en psychologie après une licence et un master. Il n’a donc pas d’études en médecine, n’ayant pas suivi le cursus médical. Ainsi, le psychologue est un docteur, mais pas un médecin, car il lui manque les aptitudes médicinales. C’est la principale raison pour laquelle un psychologue n’est pas habilité à prescrire une ordonnance à un patient. Certes il se charge de la thérapie psychique et mentale des troubles liés au stress, à l’anxiété, aux problèmes sociaux de son patient, mais cela s’arrête là.

A lire également : Comment aménager un cabinet médical ?

Par ailleurs, le psychologue n’est pas reconnu comme médecin par l’assurance. Sa consultation se voit alors non remboursable par l’assurance. Cela est tout simplement dû à l’absence de formation médicale dont ils sont l’objet. Ils ne font donc pas partie, contrairement à ce que l’on pourrait penser, du personnel médical ou paramédical à proprement parler (médecins, infirmiers, aides-soignants, etc.) Quand bien même leur activité reste assimilée au secteur de la santé, les psychologues ne sont pas des professionnels de santé. Ils sont quand même assez sollicités dans le domaine médical, c’est-à-dire dans les cliniques.

De cette théorie, on ne peut que conclure que la psychologie n’est pas de la médecine. Cependant, elle ne saurait y être écartée complètement, car elle touche des branches qui y sont relatives. On peut ainsi dire que la psychologie intervient dans le domaine de la médecine, mais reste une science assez particulière.